Texte à méditer :  

Le port du casque, une protection indispensable !

  
Vous êtes ici :  Accueil
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...

13ffct.png

14Ligue.png

15codep.png

Calendrier - Parcours
 ↑  
Agenda
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Bienvenue sur ARCA - Amicale des Randonneurs Cyclotouristes Amboisiens

Amicale des Randonneurs Cyclotouristes Amboisiens

Vous souhaitez pratiquer le vélo de route ou le VTT dans une ambiance conviviale, sans compéttion ? Rejoignez-nous !

L'ARCA est un club de cyclotourisme affilié à la FFCT.

Vous pouvez faire trois sorties "pour voir" avant de vous licencier.

Rendez-vous sur le parking des Tanneurs, près du château, au bord de l'Amasse,

chaque dimanche matin à 9H   ou bien en semaine mardi à 13h45   et   jeudi à 13h45

N'hésitez pas à nous contacter, nous vous réserverons le meilleur accueil.


 


 
Accueil des clubs

L’accueil et la réception des clubs, une tradition à l’ARCA.

Amboise, ville éminemment touristique attire chaque année de nombreux clubs pour leurs séjours, le plus souvent au VVF et, en ce domaine, 2016 aura été une année record puisque ce ne sont pas moins de cinq clubs (Gemozac, Chatillon Le Duc, Janze, Yevres et Massy) que nous avons accueillis et accompagnés entre Avril et Septembre sur nos petites routes touristiques de Touraine sans oublier l’incontournable arrêt dans une cave pour leur faire découvrir et apprécier les produits du terroir, dont notre dopant, le divin breuvage issu de la vigne en l’occurrence !



Les 3 dernières nouvelles

Sortie VTT du mardi 6 décembre - le 07/12/2016 @ 18:39

Une sortie mémorable

En effet au départ du parking au bord de l'Amasse 12 VTTistes se sont présentés pour une sortie d'environ 40km par Saint Martin le Beau

et les bords du Cher.                Cela valait bien une photo ...

VTTistes.jpg


Des Arcasiens en vue - le 07/12/2016 @ 10:54

Isabelle Lecomte, une féminine à l’honneur

Comme chaque année en Septembre, Isabelle s’élança pour son VI annuel qui, en 672 km et 7 étapes lui fit faire une boucle en traversant les 7 départements que sont le Tarn et Garonne, le Tarn, le Gers, les Hautes-Pyrénées, la Haute-Garonne, l’Aude et l’Ariège.

C’est de Saint Antonin Noble Val, dans les gorges de l’Aveyron, qu’elle enfourcha sa monture pour une première étape de 100 km qui la conduisit à l’Isle Jourdain via des petites routes tranquilles et ensoleillées.

Après une nuit réparatrice en chambre d’hôtes, elle reprit son périple pour Estipouy pour une étape de 98 km qui ne lui laissera pas un souvenir impérissable en raison de la dangerosité des « routes toboggan du Gers ».    

Exception faite des trombes d’eau qui saluèrent son arrivée à La Barthe De Neste  sous l’orage, la troisième étape, longue de 101 km fut beaucoup plus agréable, même s’il lui fallut monter l’escalier en colimaçon du château de Gaston Phebus pour obtenir le fameux tampon !

La quatrième étape (83 km), superbe en raison des sommets pyrénéens émergents de la brume aurait pu être celle de la faim en raison de l’absence de commerces dans les villages traversés, mais notre cyclote s’invita à une fête de battage où on lui proposa de gratuitement se restaurer avec le casse-croûte des « batteux » (merci madame la présidente au chapeau fleuri !). L’arrivée à Palaminy, terme de l’étape fut immédiatement suivie d’un plongeon dans la piscine en raison de la chaleur qui commençait à poindre le bout de son nez.

Les cinquièmes (Castelnaudary) et sixième étapes (Castres), respectivement longues de 100 et 90 km se firent sous une chaleur écrasante, ce qui n’empêcha nullement notre cyclote de déguster un cassoulet à l’arrivée en compagnie de cyclos faisant le canal du midi, cyclos à qui elle n’omit pas de vanter les BPF DE LA FFCT.

La septième et dernière étape (100 km) ramena Isabelle à son point de départ via Cordes où elle ne s’attarda pas en raison de l’orage qui menaçait ; elle fêta dignement ce nième voyage en s’offrant son « traditionnel repas de fin de VI » avec apéritif, foie gras, vin et grosse glace !   

De nouveaux périples pour l’ami Jean-Pierre Bureau !

Après son second tour de Corse en 2014, il avait juré ses grands dieux que c’en était bien fini des grandes randonnées en solitaire, ce qui ne l’empêcha pas de boucler en autonomie totale la Loire à Vélo puisqu’après Amboise –Nantes-Amboise en 2015, il fit cette année Amboise-Le Gerbier Des Joncs-Amboise pour enchaîner, une quinzaine plus tard, par deux des Centrionales (Saint Amand Monrond-Biscarosse-Saint Amand et Saint Amand-Hendaye-Saint Amand) du regretté Patrick Plaine, ce qui lui rappela l’année 2004 où, toujours en solitaire et sur trois mois, il en effectua la totalité avec 15 433 km au compteur (il est toujours le seul détenteur à notre connaissance).


Escapade en Limousin - le 07/12/2016 @ 10:51

ESCAPADE EN LIMOUSIN DES 28 ET 29 MAI 2015

C’est de Châteauponsac, Perle de la Gartempe que, pour la première journée (135 km pour 3000 m), nos sept Arcasiens s’élancèrent en direction des Monts d’Ambazac via Saint Léger La Montagne la bien nommée et Sauvagnat, point culminant de la Haute-Vienne avant que de découvrir Saint Léonard De Noblat (BCN/BPF), sa collégiale et son clocher classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Après la traversée du Vigen, berceau de la race bovine limousine, ils empruntèrent les petites routes du Parc Naturel Régional Périgord Limousin qui les fit passer près des ruines des châteaux de Châlucet et de Rilhac Lastours ainsi que de l’abbaye de Solignac fondée par Saint Eloi en 631.

Après le repas de midi, ils franchirent la Briance par le Pont Romain et se dirigèrent vers Châlus , au cœur du pays des feuillardiers où Richard Cœur De Lion fut mortellement blessé en 1199.

Après la traversée de Nexon (BCN/BPF) qui vient tout juste d’obtenir le label national des Arts du Cirque, ils rejoignirent leur hébergement au Village Vacances Le souffle Vert à Cussac (base VTT de la FFCT) .

Après repas et nuit réparatrice, pour la seconde étape(125 km pour 2000m) ils repartirent vers les Salles Lavauguyon où ils purent admirer l’église Saint Eutrope, chef d’œuvre de l’art roman Limousin pour rejoindre Rochechouart et son château, ville frappée par une météorite il y a 200 millions d’années (la roche chût serait à l’origine du nom de Rochechouart !).

Leur périple se poursuivit par la forêt de Brigueil et ils atteignirent Oradour Sur Glane, lieu de mémoire s’il en est où ils purent se restaurer et visiter le village martyr.

Si les Monts d’Ambazac avaient marqué le début de cette escapade, ce furent, via Bellac, les Monts de Blond qui la clôturèrent après avoir traversé le paisible domaine des Bosnages et son monastère Boudhiste ; encore quelques vallonnements et ils furent accueillis par les organisateurs à Châteauponsac pour un moment de convivialité bien mérité.

Unanimes et enchantés par cette très exigeante, mais très belle randonnée à l’ancienne, organisée de main de Maître par Christian Verlhac et son équipe, les sept participants reprirent sous une pluie battante le chemin de la Touraine, avec des images plein la tête, se promettant de revenir dans deux ans pour d’autres découvertes d’une région par trop méconnue.