Texte à méditer :  

Le port du casque, une protection indispensable !

  
Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...

13ffct.png

14Ligue.png

15codep.png

Calendrier - Parcours

Agenda
Comptes Rendus Club

Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Nouvelles

Colombie : pays où les routes plates n'existent pas, où les faux-plats montants sont plats, où les côtes sont des faux-plats et où les murs sont de simples côtes

Séjour de 2 semaines organisé par notre ami et licencié Jean-Claude et son adorable épouse Luz qui se sont "décarcassés" pour faire de ce voyage un séjour inoubliable.

Etions un groupe de 12, 8 cyclos et 4 accompagnants, basés à La Ceja à une trentaine de kilomètres de Medellin.

20180213_083100.jpg20180219_120000.jpg

La Ceja, 2150m, région d'origine de Fernando Gaviria et Sergio Luis Henao ( qui nous avait délégué son mécano et son masseur.)Sur les conseils avertis de JC nous avions emportés nos vélos, emballés en cartons, aucun soucis à l'arrivée. Deux jours de vélo, 1 jour de visites en minibus avec nos accompagnants.

Pendant que Luz faisait découvrir SA région aux accompagnants, nous cyclos, pratiquions tous types de routes : campagnardes, nationales ou autoroutes ( et oui en Colombie on peut prendre l'autoroute à vélo.)

Tous les axes sont en bon état, propres, les colombiens sont très respectueux des cyclistes, eux-mêmes pratiquants, en particulier beaucoup de jeunes femmes ( que je voyais rapidement de dos dans les cols ) en semaine il y a autant de vélos que chez nous le dimanche matin.

Nos sorties s'étageaient entre 1800 et 2600m, j'ai personnellement parcouru 560 km, dont une sortie mémorable de 125 km vers Gatapé : 60 km de montée, 60 km de descente et tout le reste de plat !!  Le tout sous le soleil et avec des températures entre 20 et 30° ( il faisait -10 à Amboise )JC et Luz nous ont fait visiter des villes et villages magnifiques au noms de western : Santa Fe, Rio Negro, San Antonio, El Retiro .... Medellin, deuxième ville du pays valait bien 2 jours de visite.

Avons "survolé" ses favellas en téléphérique, sorte de métro aérien qui a contribué à désenclaver et sécuriser ces quartiers. Il est à remarquer que ces infrastructures, installées depuis plus de 6 ans sont toujours nickel, pas un papier qui traine, pas un tag, notre métro parisien pourrait en prendre de la graine. 

20180218_104800.jpg20180215_095436.jpg

Les colombiens rencontrés étaient adorables, essayaient même de parler français, certains me proposaient à boire dans les cols mais personne ne m'a proposé de me tirer vers le haut avec sa moto ( j'aurais peut-être dû le demander ) Là bas peu de "clodos", il y a des pauvres bien sûr mais qui font un petit boulot pour vivre : vente de fruits, de jus de fruits, de bonbons ou de cigarettes à l'unité, "location" de leur téléphone portable  ..etc.

Tout ça avec le sourire, avec gentillesse et dignité, à aucun moment nous ne nous sommes sentis menacés.

20180217_171617.jpg20180218_123101.jpg

Merci encore à Jean-Claude et Luz pour la qualité et le choix des visites proposées, beau pays à découvrir sans aucune hésitation.